Est-il dangereux de voler en parapente?

Grâce à la précision des prévisions météorologiques modernes et à la très haute qualité du matériel utilisé, de nos jours les vols en parapente peuvent être pratiqués en toute sécurité. Les incidents ne sont pas fréquents et n’ont lieu presque exclusivement qu’à cause d’erreurs humaines qui, avec l’attention requise, peuvent être évitées. Tous les pilotes biplace de FlyTicino ont pratiqué un cours de parapente pointu à l’issu duquel ils ont du affronter des examens difficiles afin d’obtenir la licence qui les habilitent au transport de passagers. Rien n’est laissé au hasard et la sécurité est toujours au premier plan.

Les personnes souffrant de vertige peuvent-elles voler aussi en parapente?

Bien sûr! Les vertiges sont provoqués par une désorientation du sens de l’équilibre pouvant être ressentie seulement sur la terre ferme, à l’arrêt. Lors d’un vol en parapente, le corps n’ayant aucun contact avec le sol, il est impossible d’avoir le vertige.

Quelle est la meilleure saison pour voler?

Ce qui est bien avec le parapente, c’est que l’on peut en faire en toute sécurité toute l’année. Voler en hiver, effleurer les feuilles enneigées des arbres en voltigeant au-dessus des cascades glacées, quelle expérience magique! L’automne, de son coté, étonne par ses couleurs dorées et ses températures délicates. En été, on peut fuir la canicule et les vols du soir offrent des couchers de soleil éblouissants. Au printemps, enfin, le Tessin déborde de couleurs et exalte un parfum de fleurs. Nous suggérons vivement aux vrais passionnés d’essayer un vol en parapente à chaque saison!

Est-il préférable de voler seul ou accompagné d’un ami?

Un vol en parapente biplace est une aventure tellement spéciale qu’il serait dommage de ne pas la partager avec un ami ou un partenaire. On peut évidemment s’inscrire pour un vol en solitaire, mais nous vous conseillons de venir au moins à deux. Chaque passager aura son propre pilote et pendant le vol on peut se faire signe, voler l’un près de l’autre et faire des photos dignes de National Geographic!

De quoi dépend la durée du vol ?

La durée du vol est principalement influencée par le dénivelé entre le décollage et l’atterrissage et par la présence de courants thermiques ascendants. Le parapente, en conditions de vol normales, perd environ 1 mètre par seconde. Cela signifie, par exemple, qu’un vol en parapente de Cardada à Locarno (1450 mètres de dénivelé) dure environ 25 minutes. Cette durée de vol peut augmenter considérablement à cause des fameux «courants thermiques». Il s’agit de soulèvements d’air ascendants qui, une fois repérés, permettent d’atteindre des hauteurs importantes et de rester en l’air plusieurs heures. Leur présence est fortement influencée par la saison, la pression atmosphérique et l’ensoleillement.

Quel est le plus bel endroit pour voler en parapente au Tessin?

Au Tessin, réputé comme l’un des plus beaux endroits de la Suisse pour voler en parapente, nous avons la chance de pouvoir décoller de beaucoup de montagnes dans les alentours de Lugano, Bellinzona, Locarno et Mendrisio. Le vol le plus panoramique est sans doute celui de Monte Lema, plongé du début à la fin dans une végétation luxuriante. Le Monte Tamaro offre lui aussi des conditions de vol en parapente intéressantes. Après le décollage, on peut atteindre Cima di Medeglia où se développent souvent des courants thermiques ascendants qui favorisent un vol de longue durée. Le vol en parapente de Cardada, d’où l’on peut admirer à 1600 mètres toute la beauté de Locarno, Ascona et du Lac Majeur, est également remarquable.

Comment se déroule le décollage?

Décoller en parapente biplace est très simple. Tour d’abord, on ouvre complètement la voile sur le terrain et toutes les ficelles sont contrôlées avec attention pour s’assurer qu’il n’y ait pas de nœuds. Ensuite, le pilote et le passager enfilent un harnais, un casque et une combinaison pour se protéger du vent. Courir un peu suffira pour se sentir devenir de plus en plus légers et prendre tout doucement l’envol. Evidemment, plus le terrain est incliné et plus on décollera rapidement.

Comment se déroule l’atterrissage?

L’atterrissage se fait toujours contre le vent, pour ralentir le plus possible le parapente. On demande au passager de se redresser à l’intérieur du harnais et de faire quelques pas au contact du terrain pour désamorcer la vitesse restante. En tirant certaines cordes, la vitesse du parapente se réduira considérablement, ce qui permettra un atterrissage en douceur et sans heurt aucun. Voilà pourquoi le parapente représente également une activité parfaite pour les enfants et les personnes âgées.

Où on l'atterrit?

Au Tessin, de nombreux points d’atterrissages sont dédiés à ceux qui pratiquent le vol en parapente. Le vol de Monte Lena, par exemple, dispose de 3 points d’atterrissage officiels. Un à Miglieglia, un à Sessa et le dernier à Monteggio. Cimetta, par contre, prévoit un atterrissage au delta de Maggia, et un autre à l’ex-aérodrome d’Ascona. Dans la plupart des cas, un bref trajet en voiture du lieu d’atterrissage au téléphérique sera nécessaire. À Lugano, Bellinzona et Locarno, plusieurs transports publics assurent ces trajets.

Peut-on avoir avec soi un sac avec ses effets personnels pendant l’activité?

Oui, il est possible d’emmener un sac à main ou un petit sac de ville passe-partout. L’important est qu’il soit de petite taille car il devra tenir dans une poche de la partie arrière du harnais.

Que se passe-t-il s’il fait mauvais temps le jour prévu pour le vol?

On ne décolle en parapente que si les conditions météorologiques permettent une sécurité optimale. Ce qui sous-entend des vents modérés et une absence de précipitations. Il est important de spécifier qu’une journée nuageuse n’exclut pas forcément le déroulement de l’activité, cela peut même garantir des conditions de vol en toute sécurité et de toute beauté. Pour des raisons d’organisation, seuls les pilotes ont un pouvoir de décision quant à l’éventuelle annulation du vol réservé.

Le prix du vol en parapente varie-t-il pour les mineurs?

Le tarif du vol en parapente est identique pour toutes les tranches d’âge, chaque passager ayant son propre pilote biplaceur lui dédiant un temps de travail et une responsabilité identiques.

Peut-on se munir de sa GoPro ou de son appareil photo?

Bien sûr, cela est possible. Dans ce cas précis, le service Photo & Vidéo (CHF 40) sera cependant facturé car il s’agirait d’une duplication du service correspondant offert par FlyTicino.

Y’a-t-il un école de parapente au Ticino?

Au Tessin, on a le choix entre deux écoles pour prendre un cours de parapente. Une à Monte Generoso, l’autre près de Bellinzona. Le cours de parapente est proposé plusieurs fois dans l’année, et se déroule le plus souvent pendant le week-end et pour des vols de Cimetta-Cardada, de Monte Tamaro, de Santa Maria, de Monte Generoso ainsi que d’autres montagnes dans les zones de Lugano, Bellinzona et Locarno.

Avez-vous des conseils pour passer la nuit au Tessin?

  • Aux touristes qui souhaitent visiter le Tessin pour voler en parapente, on conseille de passer la nuit au Camping Lugano Lake, au Camping Tresiana ou à l’Hôtel Paladina, car ils sont très proche aux sites de vol plus beaux de la region.
  • Pour ceux qui préfèrent séjourner en Italie, nous recommandons le magnifique Resort Parco San Marco, d’où vous pourrez profiter d’une très belle vue sur le lac.